<img alt="" src="https://secure.ruth8badb.com/159331.png" style="display:none;">
Blogue Cimpl

Blogue Cimpl

Billet hebdomadaire: découvrez comment gérer l'empreinte digitale de votre entreprise.

Le modèle BYOD soulève d’importantes questions de coûts et de sécurité

Publié par Caroline C. Le Brun | 11 juillet 2014 8:00

Le modèle BYOD : La tendance qui ne peut être ignorée des gestionnaires de TI.

Tous les gestionnaires de TI ont déjà entendu parler du modèle BYOD (Bring Your Own Device), parfois appelé PAP (Prenez votre Appareil Personnel). Des travailleurs provenant de presque tous les domaines de spécialisation apportent plus que jamais auparavant leurs propres appareils électroniques au travail. En fait, cette tendance devrait continuer de gagner en ampleur, que cela vous plaise ou non.

À première vue, l’intérêt des travailleurs pour le BYOD semble couler de source. Après tout, l’idée d’utiliser des appareils et des applications personnalisés et configurés selon nos préférences est plutôt intéressante. Pratique et familier, ce concept pourrait toutefois se transformer en un véritable cauchemar pour les gestionnaires de TI dont la vocation est de gérer les appareils mobiles et, plus important encore, la sécurité mobile! Une partie du problème pourrait être attribué à un manque de ressources, mais, selon InformationWeek, cela s’explique surtout par un manque de sensibilisation et de préparation adéquate.

Quelques statistiques plutôt alarmantes

InformationWeek a recruté 424 décideurs travaillant au sein d’entreprises du domaine des technologies afin de participer à un sondage sur la gestion des appareils mobiles dans leur firme. Les résultats obtenus sont ahurissants :

  • 88 % des répondants permettent ou permettront bientôt à leurs employés d’avoir recours au BYOD, mais seulement 39 % de ceux-ci disposent d’un système de gestion des appareils mobiles!
  • 78 % des répondants admettent que leurs préoccupations principales en matière de sécurité sont la perte ou le vol d’appareils. Avec raison : 45 % d’entre eux ont vécu la perte de données appartenant à l’entreprise au cours des 12 derniers mois!
  • 46 % des répondants exigent un mot de passe d’entrée comme mécanisme d’identification pour appareils mobiles ayant accès au réseau et aux données de l’entreprise.
  • 45 % des répondants permettent à leurs employés d’apporter n’importe quel appareil et d’accéder au réseau de l’organisation du moment que l’employé accepte de souscrire aux politiques en place. Cette dernière statistique est beaucoup plus inquiétante lorsqu’on remarque que ces politiques ne sont pas réellement appliquées; en effet, on se base purement sur la confiance.
  • 28 % des répondants croient qu’il n’existe aucune régulation à laquelle se conformer.
  • La principale raison citée (en 2013) par les gestionnaires de TI pour expliquer l’absence de système de cryptage ou de tout autre système de sécurité relatif aux appareils mobiles est le manque de compétences en la matière!

Une approche coûteuse

À la lumière des statistiques ci-dessus, il est clair que le système BYOD pose certains risquent extrêmement sérieux pour les organisations. Et le risque ne fera qu’augmenter, puisque le nombre d’appareils BYOD grimpe en flèche. Cette tendance est si populaire que les employés adoptent le BYOD malgré les réticences de leur équipe de gestion. Il est difficile, bien entendu, de représenter clairement la valeur financière d’un tel risque, et je ne dispose pas des chiffres pour l’instant (et je ne voudrais vraiment, vraiment pas me lancer moi-même dans de tels calculs). Cela dit, Aberdeen a compilé les données, et les résultats sont assez alarmants.

En effet, une entreprise disposant de 1000 appareils mobiles qui décide d’adopter le modèle BYOD verrait ses dépenses augmenter de 170 000 $ par année. Or, cela équivaut au salaire de plusieurs employés subalternes et intermédiaires. Ce montant additionnel est attribuable aux coûts cachés associés au BYOD (du moins, si celui-ci est réellement géré... Souvenez-vous que seulement 39 % des répondants au sondage d’InformationWeek avaient un plan en place). Mais quels sont réellement ces coûts cachés?

Eh bien, il s’agit principalement d’une augmentation des coûts par utilisateur et des coûts associés à la production de rapports de dépenses. Sous le modèle BYOD, les entreprises remboursent encore, en grande partie, les employés pour les frais d’utilisation relatifs à leurs appareils. Puisqu’il s’agit de forfaits client individuels, l’entreprise doit les payer aux prix de détail. De plus, le remboursement est lui-même une source de dépense, même si un processus de machine à machine est en place pour automatiser le tout. 

En outre, le travail du service d’assistance technique devient beaucoup, beaucoup plus complexe. Sous le modèle BYOD, l’utilisateur choisit le modèle et la marque qui lui conviennent. Le service technique est-il réellement qualifié pour s’occuper de toutes les variétés d’appareils existants? A-t-il même accès aux ressources nécessaires? Cela est plutôt rare.

Que faire?

Faire marche arrière n’est pas évident, puisque la tendance continue de s’accentuer. Pour l’instant, il est nécessaire de mettre en place des politiques en matière de BYOD et d’apprendre à mieux connaître les risques et défis de ce modèle, et ce, au plus vite! Voici quelques conseils :

  • Gardez le contrôle sur les données de l’entreprise!
o   Exigez un mot de passe pour tous les appareils et toutes les applications;
o   Restreignez l’accès en fonction du statut, du service et de la location;
o   Restreignez le soutien TI pour les appareils BYOD;
o   Élaborez des directives concernant la connectivité RPV (VPN) et les autorisations de partage.
  • Concevez et maintenez des politiques de remboursement strictes basées sur :
o   Le type d’employé;
o   Les habitudes et limites d’utilisation.
  • Protégez les appareils et les données.
o   Impartissez un délai pour la déclaration d’appareils perdus ou volés;
o   Interdisez les appareils ayant été « débloqués »;
o   Exigez que les utilisateurs aient recours à des logiciels antivirus approuvés par l’entreprise;
o   Recommandez des applications approuvées pour l’utilisation au travail.

Si vous avez besoin d’aide pour la gestion de vos appareils mobiles, contactez-nous! Nous sommes Cimpl, le chef de file canadien en gestion de dépenses en TI et télécommunications. Notre produit vedette, Cimpl, a été conçu pour faciliter la gestion de la mobilité et du sans-fil. Nous vous aiderons à naviguer dans les méandres du BYOD!

 

Bring

 

ARTICLES CONNEXES :

Sujets : Sécurité, Prenez votre Appareil Personnel (PAP), Contrôle des coûts

Écrit par Caroline C. Le Brun

Directrice marketing chez Cimpl, Caroline, qui travaille dans le milieu depuis 16 ans, a grandement amélioré la présence de l’entreprise sur Internet ainsi que la reconnaissance de l’industrie. Grâce à sa collaboration étroite avec des analystes et à sa connaissance des dernières tendances en gestion des dépenses en TI, elle connaît bien le monde de la technologie et les meilleures pratiques en GDTI. En tant que spécialiste passionnée, elle travaille avec son équipe de marketing pour que Cimpl dépasse ses propres accomplissements.

Inscrivez-vous pour recevoir les articles par courriel!

Suivez-nous!

Feuille de route du produit 2019
Qu'est-ce que la GDM?
Que sont les CCU?