<img alt="" src="https://secure.ruth8badb.com/159331.png" style="display:none;">
Blogue Cimpl

Blogue Cimpl

Billet hebdomadaire: découvrez comment gérer l'empreinte digitale de votre entreprise.

Comprendre l’évolution constante de l’empreinte numérique d'entreprise

Publié par Christopher Thierry | 29 mai 2018 10:35

Gérer l’ensemble de vos technologies au même endroit est la 77e raison de dépasser la GDT et de gérer votre empreinte numérique d'entreprise.

Les secteurs du transport et de la communication bénéficient du progrès rapide de la technologie depuis le début du 20e siècle. Ces secteurs permettent la diffusion rapide de l’information et des innovations à des populations de toutes sortes. Avec le temps, nous avons assisté à la naissance de l'expression « transformation numérique », qui désigne l’intégration de la technologie numérique dans les entreprises. Pour les entreprises souhaitant rester au fait du monde des affaires en évolution, la transformation numérique est maintenant nécessaire. En fait, l’IDC (International Data Corporation) prévoit que les dépenses en transformation numérique atteindront les 1,7 billions (mille milliards) $ d’ici la fin 2019, un bond de 42% par rapport à 2017. Les entreprises suivent les dernières tendances en technologie afin d’améliorer leur expérience client, le fonctionnement de leurs outils et l’efficacité de leurs opérations.

Gerer la technologie sur une platforme

Pour s’adapter à l'expansion de l’univers numérique, les gestionnaires doivent acquérir un savoir universel des technologies à adopter pour aller de l’avant puisque le développement de la technologie implique un besoin accru de la gérer. D’ailleurs, les tendances comme l’Internet des objets (IdO) et l’intelligence artificielle (IA) compliqueront le contrôle des dépenses et des biens en technologie. Un des moyens de comprendre les véritables répercussions des technologies est de considérer l’empreinte numérique d'entreprise. 

L’empreinte numérique d'entreprise classe tous vos biens et services en TI et en technologie selon le type de biens et leur rôle dans l’entreprise. Bien sûr, en raison de l'expansion fulgurante des inventaires des technologies, l’ENE évolue constamment et croît, ajoutant de nouveaux types de biens au graphique. 

ENE graphique

Ce dernier se divise en deux axes :

  • Axe 1 : Biens physiques/tangibles – Biens virtuels

Ceci aide à séparer les biens physiques de ceux qui ne le sont pas.

  • Axe 2 : Infrastructure – Utilisateur
    Pour séparer les composantes de l’infrastructure de l’organisation et les biens utilisés par des utilisateurs finaux dans l’entreprise.

Quatre quadrants sont extraits des deux axes :

  1. Utilisateurs/Services virtuels : Ce quadrant inclut tous les logiciels et les services régulièrement utilisés par les employés, comme les communications unifiées, les logiciels de collaboration (Skype for Business, par exemple), les logiciels-services, le nuage, les services RPV et bien plus.
  1. Utilisateurs/Biens tangibles : Tous les biens physiques ou tangibles et les appareils utilisés par les employés pour accéder à des biens virtuels, notamment des ordinateurs portables, des téléphones intelligents, des moniteurs, et même des cartes et étiquettes d'accès. Comme les entreprises commencent à adopter des technologies d’IdO et comme de plus en plus de nos appareils et biens physiques sont connectés à Internet, la ligne de démarcation entre les biens tangibles et les biens virtuels n'est pas toujours claire. Le secret est de gérer tous les biens dans votre inventaire, qu’ils soient connectés à l’Internet ou pas. Les détails peuvent ensuite être déterminés pour faire un tri.
  1. Infrastructure/Services virtuels : La croissance de l’infonuagique, entre autres, entraîne l’expansion de serveurs physiques au-delà des limites des entreprises. Les serveurs virtuels s’établissent comme la norme, et l’infrastructure virtuelle aussi. Essentiellement, ce quadrant inclut les services virtuels assignés à une organisation plutôt qu’à des personnes au sein de l’organisation, ce qui compte les serveurs virtuels, les contrats filaires et sans fil, l’infrastructure du nuage et des licences de logiciel spécifiques.
  1. Infrastructure/Biens physiques : Ce quadrant traite des biens d'infrastructure qu’on retrouve physiquement dans un lieu de travail. Néanmoins, il est important de tout de même les inventorier en les étiquetant et les attribuant selon le département ou l’unité opérationnelle. Les systèmes téléphoniques d'autocommutateur, les tables de conférence, les serveurs physiques, les véhicules et autres sont des exemples de biens d'infrastructure.

Tous ces biens et services différents en TI et en technologie doivent être comptabilisés et gérés comme faisant partie de votre empreinte numérique d'entreprise. Gérer la technologie et les dépenses qui viennent avec est essentiel à toute stratégie de TI. Le développement continuel de la technologie ainsi que la présence grandissante de l’IdO, de l’IA, des outils d'apprentissage automatique, des chaînes de bloc, des plateformes CUC et d'autres encore dans les entreprises crée un besoin pressant de tout gérer : la gestion de l’empreinte numérique d'entreprise répond justement à ce besoin. 

Pour plus d’information sur l'empreinte numérique d’entreprise et comment aller plus loin que la gestion des dépenses en télécommunications afin d'aider votre entreprise, n’hésitez pas à nous contacter aujourd’hui.

Feuille de route 2019

Articles reliés: 

Sujets : Gestion de dépenses en TI (GDTI), Gestion des dépenses en technologie (GDT), Empreinte numérique d'entreprise (ENE)

Écrit par Christopher Thierry

Christopher Thierry, le visionnaire derrière Cimpl, est un leader dévoué dans l’industrie des TI. Cherchant à faciliter l’expérience d'entreprises en cours de transformation numérique, le président de Cimpl vise à livrer une plateforme de gestion des dépenses en technologie qui progresse en même temps que les besoins d'affaires en constante évolution. Christopher va au-delà de la gestion des dépenses en télécommunications pour gérer l’empreinte numérique d’entreprise, en offrant des solutions consolidées de gestion de dépenses tout-en-un.

Inscrivez-vous pour recevoir les articles par courriel!

Suivez-nous!

Feuille de route du produit 2019
Qu'est-ce que la GDM?
Que sont les CCU?